La chapelle Notre Dame du Chêne  toit rénové en 2009
La chapelle Notre Dame du Chêne  toit rénové en 2009
COMMUNE DE NIEDERLAUTERBACH
COMMUNE DE NIEDERLAUTERBACH

Service de Lutte contre les Moustiques

Participer à la mobilisation sociale pour la lutte contre le moustique tigre

 

 

Appel à deux volontaires en service civique H/F de 6 mois à partir du 1er juin 2021.

 

Au Syndicat mixte de Lutte contre les Moustiques du Bas-Rhin (SLM67), les deux volontaires en service civique collaboreront avec les agents du SLM67 sur les missions de prévention auprès des citoyens dans le cadre de la lutte contre le moustique tigre.

Le SLM67 est l’opérateur public de démoustication dans le Bas-Rhin. Sa mission est de limiter la nuisance due aux moustiques dans le respect des milieux naturels. Il est également chargé de la surveillance des espèces de moustiques invasives et de la lutte contre le moustique tigre, Aedes albopictus, présent dans le département depuis 2015.

Le moustique tigre colonise les milieux urbanisés où il s’installe préférentiellement dans les jardins privatifs. Il dépose ses œufs dans des contenants artificiels créés par l’homme et qui peuvent retenir de l’eau pendant plusieurs jours : coupelles de fleurs, arrosoirs, récupérateurs d’eau de pluie, seau, etc. Il pique l’homme et est actif toute la journée.

Aedes albopictus pose un véritable problème de santé publique. En effet, il peut transmettre trois maladies : la dengue, le chikungunya et le zika. Il est également responsable d’une nuisance importante dans les communes qu’il colonise. Face à la présence du moustique tigre, les habitants se sentent souvent démunis et sont en demande de solutions efficaces pour éliminer les moustiques de chez eux.

 

Mission:

Les deux volontaires en service civique seront en binôme. Ils s’investiront dans le domaine de la santé publique et de l’environnement. Leur mission principale sera de participer aux actions de mobilisation sociale par la sensibilisation de divers publics sur le terrain. L’objectif étant d’encourager la mise en place par les citoyens des gestes de prévention permettant de limiter l’installation du moustique tigre :

  • sensibilisation des jardiniers des jardins familiaux et partagés
  • sensibilisation des citoyens des zones colonisées par le moustique tigre en demande de solutions. Écouter les demandes et interrogations des citoyens et leur apporter des réponses dans la mesure du possible
  • sensibilisation du grand public de façon originale ou ludique, en adaptant les supports en fonction des tranches d'âges des publics ciblés : quizz, jeu, etc.

Missions :

  • Sensibiliser les jardiniers des jardins familiaux et partagés
  • Se mettre en lien avec les gestionnaires des jardins
  • Rencontrer les jardiniers et leur transmettre les gestes de prévention
  • Distribuer des flyers de prévention et des moustiquaires en fonction des besoins
  • Participer à l’organisation et à la mise en œuvre d’ateliers d’animations et de sensibilisation dans les jardins partagés

 

  • Rencontrer en porte à porte les citoyens en demande d’aide
  • Écouter les demandes et interrogations des citoyens
  • Proposer un accompagnement personnalisé en fonction du contexte
  • Transmettre les bons gestes aux citoyens et les conseils permettant de réduire l'impact des nuisances subies

 

  • Participer aux manifestations grand public
  • Animer un stand consacré aux moustiques lors de journées d’animation
  • Transmettre les gestes de prévention
  • Etre force de propositions pour améliorer les animations

 

  • Participer à la diffuser des supports de prévention
  • Proposer des moyens de diffusion originaux en fonction du public ciblé

 

Contact :

SLM67 – Syndicat Mixte de Lutte contre les Moustiques du Bas-Rhin

Institut de Parasitologie  3 rue Koeberlé  F-67000 STRASBOURG

Pour postuler merci de nous envoyer par mail votre CV et votre lettre de motivation à contact@slm67.fr

Pour prendre connaissance des modalités d’un service civique, consultez le site www.service-civique.gouv.fr

La lutte contre les moustiques le long de la bande rhénane nord et dans le Ried

 

Le syndicat mixte de lutte contre les moustiques (SLM67) est l’opérateur public de démoustication qui intervient dans le département du Bas-Rhin pour limiter la nuisance due aux moustiques dans ses communes membres. Le syndicat est également mandaté par l’Agence Régionale de Santé Grand-Est pour surveiller et lutter contre une espèce de moustique vectrice de maladies tropicales, le moustique tigre. D’après les dernières données entomologiques récoltées par l’équipe du SLM67, le moustique tigre n’est présent, actuellement, que dans certaines communes de l’Eurométropole de Strasbourg.

 

Dans le cadre de la lutte contre la nuisance, l’équipe du SLM67 cible essentiellement quatre espèces de moustiques parmi la trentaine d’espèces présentes dans le Bas-Rhin. Ces espèces ciblées piquent l’homme et se retrouvent en grandes quantités dans les communes les soirs de printemps et d’été. L’objectif n’est pas d’éradiquer ces moustiques mais bien de diminuer leur nombre et donc leurs piqûres au sein des communes membres du SLM67.

Les agents du SLM67 interviennent en milieu naturel.

Les larves de moustiques sont visées par les traitements. Elles se développent dans l’eau stagnante après la mise en eau de zones inondables (roselières, anciens bras du Rhin en milieu forestier, etc.). La durée de vie d’une larve dans l’eau est d’environ une semaine en été. Au bout de cette phase aquatique, le moustique adulte émerge.

La durée du développement larvaire va avoir son importance dans l’efficacité des interventions. En effet, le produit utilisé, le Bti (bacille de Thuringe), doit être ingéré par les larves pour être actif. Les équipes interviennent seulement lors de la phase de développement des moustiques dans l’eau. Lorsque les surfaces inondées sont importantes et que les gîtes larvaires sont difficiles d’accès, le SLM67 fait appel au traitement aérien par hélicoptère. Le SLM67 collabore depuis près de 30 ans avec une équipe allemande de démoustication (la KABS) pour réaliser ces traitements aériens.

Afin de limiter l’impact de ses interventions sur la faune dite non-cible et sur les habitats naturels, le SLM67 affine ces interventions à l’aide d’une cartographie précise des sites de traitement et de la prise en compte de données naturalistes (présence d’espèces animales sensibles).

 

 

Fondé en 1983, le SLM67 compte aujourd’hui 13 communes et 2 communautés de communes membres : la communauté de communes du Pays Rhénan et la communauté de communes du Canton d’Erstein. Le Président du SLM67 est monsieur Jean-Michel FETSCH, maire de Lauterbourg.

Pour l’aspect technique, le SLM67 est composé d’une petite équipe d’agents permanents basée à Strasbourg au sein d’un institut appartenant à la faculté de médecine de Strasbourg (Institut de Parasitologie et Pathologie tropicale). Des agents communaux de la mairie de Lauterbourg s’occupent de la partie administrative du syndicat.

Les traitements à pied sont réalisés par une cinquantaine d’agents vacataires qui œuvrent en milieu naturel. Ces traitements se font à l’aide d’une pompe à dos ou à la main en fonction de la formulation de produit utilisée. Les sites d’interventions se situent dans des zones souvent difficiles d’accès en milieu forestier.

Pour obtenir davantage de renseignements sur le traitement et pour faire partie de l’équipe d’intervention à pied, vous pouvez contacter le SLM67 par mail : contact@slm67.fr

 

 

Les moustiques domestiques

Certaines espèces de moustiques pondent leurs œufs à la surface de l’eau dans des contenants stockés dans les jardins des particuliers. Des gestes simples existent pour limiter leur développement : vider ou changer l’eau 2 fois par semaine, ranger à l’abri de la pluie, fermer hermétiquement avec un couvercle adapté ou une moustiquaire et un tendeur.

 

Saison 2020 

En mars et avril, des surfaces importantes de prairies et forêts étaient en eau dans le secteur de Sélestat, Forstfeld et Leutenheim. Les hautes eaux du Rhin au mois de juin et d’août ont mis en eau des gîtes larvaires en forêt alluviale. La crise sanitaire a empêché l’intervention aérienne prévue en avril mais le SLM67 a pu compter sur ses agents responsables du traitement à pied pour réaliser les interventions nécessaires entre mars et septembre.

 

Collaborer avec les chauves-souris 

Les chauves-souris sont de grandes consommatrices de moustiques. Pour favoriser leur présence dans les communes membres, le SLM67 aménage des bunkers en gîtes d’hibernation pour ces mammifères volants avec le soutien scientifique du GEPMA (Groupe d’Étude et de Protection des Mammifères d’Alsace). Des gîtes d’été en bois sont mis en place dans les communes qui ne possèdent pas de bunker. Le SLM67 collabore avec les animateurs de la maison de la nature de Munchhausen et du ried et de l’Alsace centrale pour sensibiliser le public scolaire aux chauves-souris.

Situation

 

Le siège administratif du SLM est situé à la mairie de Lauterbourg: 19-21 rue de la Première Armée 67 630 Lauterbourg.

Depuis début 2016, le siège technique a déménagé ses bureaux au sein de l'Institut de Parasitologie et de Pathologie Tropicale de Strasbourg: 3, rue Koeberlé 67000 Strasbourg.

Le rapprochement avec la faculté est en lien avec les nouveaux enjeux épidémiologiques induits par l'implantation du moustique tigre Ae. albopictus. Le SLM 67 bénéficie ainsi de l'expertise du laboratoire d'entomologie médicale dirigé par le Dr. Bruno Matthieu.

 

Les missions

Le Syndicat de Lutte contre les Moustiques du Bas-Rhin (SLM 67) est l'opérateur public de démoustication dans le Bas-Rhin. Depuis plus de 30 ans, le SLM 67 organise les traitements au sein de ses communes membres avec pour objectifs:

  • La réduction de la nuisance due aux moustiques
  • Le respect des équilibres environnementaux

Depuis quelques années, le SLM 67 a été chargé par le Conseil Départemental du Bas-Rhin d' un nouvel objectif en lien avec les enjeux sanitaires actuels

  • La surveillance des espèces exotiques

Parmi ces espèces, le moustique tigre Aedes albopictus est considéré comme étant une des espèces les plus invasives. Cette espèce peut, dans des conditions particulières, causer un risque sanitaire important car elle est vectrice d'arboviroses comme la dengue, le chikungunya, ou le zika.

 

Une structure de démoustication dans le Bas-Rhin

La vallée du Rhin présente des conditions favorables au développement des moustiques de par sa géologie, son hydrologie et son climat. D'après les récits historiques, les habitants qui vivaient aux abords du fleuve devaient s’accommoder de la présence pesante du moustique et ainsi orchestrer leur façon de vivre en tenant compte de cet élément perturbateur. Même les récits des escapades à Sessenheim de Goethe révèlent cet aspect piquant.

Depuis 1983, les communes les plus touchées par la gêne due aux moustiques dans le Bas-Rhin ont mis en commun leurs moyens dans un syndicat qui organise des campagnes de traitement dans le cadre d'une lutte dont l'enjeu est la qualité de vie et le développement durabl

 

 

 

MAIRIE DE NIEDERLAUTERBACH&

AGENCE POSTALE DE NIEDERLAUTERBACH

 

17 Rue de l'Ecole

67630 NIEDERLAUTERBACH

Tél. 03 88 94 30 06
mairie.niederlauterbach@wanadoo.fr

 

HORAIRES DE LA MAIRIE ET DE L'AGENCE POSTALE

 

Lundi : 9H30 à 11H00

Mardi : 15H à 16H15

Mercredi : 9H30 à 11H00

Jeudi : 17H00 à 18H00

Vendredi : 9H30 à 11H00

Permanence du Maire

Jeudi17:00 - 18:00

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© COMMUNE DE NIEDERLAUTERBACH